La mission d’Ukraine auprès de l’OTAN a présenté à Bruxelles le projet Vakoulentchouk qui a été mise en œuvre par la société NT-Engineering

À Bruxelles, au siège de l’OTAN, l’exposition a été ouverte, organisée par la Mission d’Ukraine auprès de l’OTAN avec la présence perpétuelle de l’Allemagne en OTAN et l’Agence OTAN de soutien et d'acquisition sur le réenfouissement des déchets radioactifs résultant des programmes militaires de l’ex-URSS en Ukraine.

Sur le territoire de l’Ukraine il y a quelques installations où dans les années 1960-1990 les Forces armées de l’ex-URSS ont enterré des déchets radioactifs. Après le transfert des installations, l’Ukraine n’a obtenu aucune information sur la nature et les propriétés des sources de rayonnement ionisant dans les tombeaux nucléaires. 6 sites d’enfouissement des déchets radioactifs sont à la charge du Ministère de la Défense et d’autres autorités publiques. L’un d’eux sur le site Vakoulentchouk a été liquidé avec succès par les spécialistes de la société NT-Engineering à cause de la mise en œuvre de la première étape du Fonds d'affectation spéciale de la liquidation des installations de stockage des déchets radioactifs sur le territoire de l’Ukraine à l’aide des pays membres OTAN. Les dispositions de l’Accord prévoient un cycle complet de réhabilitation des anciens territoires des unités militaires pour leur utilisation ultérieure. L’étape suivante de la mise en œuvre du projet est une liquidation de l’installation de stockage des déchets radioactifs près du village de Tsybuleve dans la région de Kirovohrad (propriété du Ministère de la Défense de l’Ukraine).