La réhabilitation du territoire de l’ancien tombeau nucléaire des déchets radioactifs d’origine militaire Vakoulentchouk dans la région de Jytomyr

L’exécution des travaux à l’étape de la réhabilitation du site a été planifiée conformément au Cahier des charges particulier sur la réhabilitation finale du terrain ce qui a été convenu par le Régulateur d'État. Les Critères de réhabilitation du terrain et le Programme de l’examen radiologique final ont été également élaborés et convenus avec le Régulateur d'État.

Conformément aux décisions convenues avant les travaux de réhabilitation du territoire, les spécialistes de l’entreprise d'État spécialisée Ecocentre ont effectué l’examen radiologique final du terrain qui a confirmé que le site correspond aux critères convenus, notamment :

  1. Le débit de dose équivalente de rayonnement neutronique sur le terrain est moins de l’activité minimale détectable des appareils (le critère de réhabilitation est l’absence confirmée de débit de dose équivalente de rayonnement neutronique)
  2. Le débit de dose équivalente de rayonnement gamma sur le terrain est de 8 à11 mkSv/h (le critère de réhabilitation est le niveau confirmé de débit de dose équivalente de rayonnement gamma jusqu’à 12 mkSv/h)
  3. La densité de flux des particules bêta est de 2 à 13 particles/(cm2*min) (le critère de réhabilitation est la densité de flux confirmée des particules bêta jusqu’à 18 particles/(cm2*min))

Les résultats de l’examen radiologique final ont été enregistrés dans le protocole approprié. Les résultats obtenus ont confirmé l’absence de niveaux de contamination radiologique sur le site exigeant l’exécution des travaux avec le retrait ultérieur des matières, c’est-à-dire ils ont confirmé la disposition du site à la végétalisation.

Les limites de la végétalisation ont été définies et convenues par les Bénéficiaires du Projet et les autorités locales à l’étape de l’approbation de la solution technique et ils ont déterminé un terrain de 20х20 mètres, lié au territoire de la zone conditionnellement « sale ». En tenant compte la logique technologique de l’exécution des travaux, les mesures de la végétalisation technique ont été effectuées à l’étape de la végétalisation sur le territoire de toute l’ancienne zone conditionnellement « sale » et du chemin temporaire. L’objectif était la régénération du paysage naturel sur tous les territoires qui ont subi l’impact anthropogène des activités dans le cadre de ce Projet.

 

En conséquence, tous les travaux prévus par la Solution technique en matière de la réhabilitation technique ont été effectués, notamment:

  1. La réalisation de la planification du terrain a été effectuée jusqu’à l'altitude du territoire environnant;
  2. Le sol végétal pur a été importé, sa qualité a été confirmée par:
    • Le protocole d’analyse des propriétés agrotechniques du sol (les analyses ont été effectuées par la Chaire d’agrologie de la faculté agrobiologique de l’Université nationale des sciences de la vie et de l’environnement de l’Ukraine);
    • Le protocole d’analyse de l’activité volumique des radionucléides (l’analyse a été effectuée par le laboratoire certifié)
  3. À l’aide du sol importé, la couche supérieure fertile du sol a été créée sur le terrain de l’ancien zone conditionnellement « sale » et sur le chemin d’accès temporaire;
  4. La couche supérieure fertile du sol a été striée à la main et a été préparée aux mesures de reboisement.

En outre, en tenant compte l’attitude professionnelle de l’entreprise d'État la Foresterie militaire de Jytomyr qui a servi la zone forestière où est situé le terrain et les recommandations du Ministère de l’Écologie et des Ressources naturelles de l’Ukraine, les mesures du reboisement ont été planifiées pour la période du printemps 2017 par les spécialistes l’entreprise d'État la Foresterie militaire de Jytomyr. En mars 2017, les travaux de la plantation de pins qui sont une culture principale forestière dans la zone du site ont été effectués.

L’achèvement réussite de la réhabilitation du site de l’ancienne installation de stockage des déchets radioactifs a permis d’assurer sa conformité aux exigences suivantes:

  1. Le territoire qui a été soumis à la réhabilitation est complètement libre des déchets radiologiques et des matières d’origine anthropogène;
  2. Le territoire qui a fait l’objet de réhabilitation a été restauré en un état qui correspond au paysage naturel environnant.
  3. Le territoire qui a fait l’objet de la réhabilitation n’a aucune restriction d’utilisation selon le facteur radiologique. Toutes les restrictions visant à utiliser le terrain réhabilité sont établies uniquement par les restrictions administratives relativement à l’utilisation des territoires environnants.
  4. La menace de l’impact radiologique, qui provenait du territoire réhabilité sur l’environnement, la santé et la sécurité des gens, est complètement éliminée.